11 mensonges sur la nutrition

Il y a beaucoup d’informations incorrectes concernant la nutrition qui laissent un flou général dans l’esprit des consommateurs, au point qu’ils n’ont aucune idée de ce qu’ils doivent manger ou pas.

Après 8 ans à aider des personnes à perdre du poids et à avoir une vie plus saine, j’ai essayé de lister quelques unes des idées reçues et des questions que me pose mes challengers.

 

Voici les 11 idées reçues les plus courantes :

1-Manger des oeufs n’est pas sain

manger_des_oeufsS’il y une chose que beaucoup de professionnels de la nutrition ont toujours réussi à faire c’est de diaboliser certains aliments qui sont bons pour nous.

L’un de ces exemples sont les oeufs. Parce qu’ils contiennent un niveau élevé en cholestérol, on a tout simplement considéré qu’il pouvait augmenter les risques de maladies cardio-vasculaire, ou de cholestérol.

Cependant, il a été démontré que le cholestérol dans l’alimentation n’a rien à voir avec le cholestérol dans le sang, et qu’il ne l’augmente pas. En réalité, les oeufs augmente le bon cholestérol et n’a rien à voir avec le cholestérol ou des risques de maladies cardio-vasculaire.

En réalité les oeufs sont un des meilleurs nutriments. Ils sont un apport élevé de pleins de nutriments en plus de contenir des antioxydants qui protège vos yeux. La lutéine et la zéaxanthine, qui sont des caroténoïdes naturels. Non fabriqués par l’organisme, ils doivent être apportés par l’alimentation. Ils sont présents en grande quantité dans la macula, au centre de la rétine de l’œil et dans le cristallin.

En réalité, en dépit du fait que les oeufs soient riches en graisses, manger des oeufs au petit déjeuner par exemple est plus judicieux que des céréales riches en glucides. Voilà pourquoi je n’hésite pas à l’associer avec mon smoothie le matin ou en collation.

2-Les graisses saturées sont mauvaises pour la santé (et vont vous faire grossir)

Il y a maintenant presque 30 ans, les experts en nutrition ont décidé que manger trop de gras, en particulier les graisses saturées, était la cause principale de l’épidémie que nous connaissons avec les maladies cardio-vasculaires.

Aujourd’hui, nous savons que beaucoup de ces études étaient basées sur des résultats biaisés et des décisions politiques influencées par des lobbies.

En 2010 un rapport qui faisait la synthèse de 21 études épidémiologiques sur 347 747 sujets a démontré qu’il n’y avait aucune association entre les graisses saturées et les maladies cardio-vasculaires.

En fait, l’idée que les graisses saturées augmentent les risques de maladies cardio-vasculaires est basé sur une théorie infondée est devenu une généralité.

Manger des graisses saturés augmentent le taux de HDL, le bon cholestérol dans le sang et ne change que très peu le LDL, le mauvais cholestérol.

Alors consommer des aliments comme la viande, l’huile de coco, le fromage, le beurre, ne devrait pas vous faire peur.

3-Tout le monde devrait manger des graines (céréales)

La révolution industrielle n’est arrivé que depuis peu, dans l’histoire de l’humanité alors que nos gènes, eux n’ont queblé très peu changé.

Les céréales sont en réalité faibles en nutriments en comparaison à d’autres “vrais” aliments comme les légumes verts. Ils sont aussi riches en acide phytique qui lie les minéraux essentiels dans l’intestin et peut inhiber l’assimilation de minéraux tels que le calcium, le fer et le zinc.

L’une des graines que nous consommons le plus est le blé. Malheureusement le blé peut causer des problèmes mineurs ou sérieux sur notre santé.

 

Le blé moderne contient une quantité importante de gluten, de plus en plus de personnes y sont sensibles.

Manger trop de gluten peut endommager les parois intestinales et provoquer des douleurs, ballonnements, des incontinences, ou augmenter la sensation de fatigue.

La consommation de gluten a même été associé avec la schizophrénie ou l’ataxie cérébelleuse, tous les 2 des troubles cérébraux importants.

Voilà pourquoi je recommande de limiter, d’éviter, voire d’éliminer le premier groupe alimentaire de la pyramide alimentaire classique.

4-Manger beaucoup de protéines, c’est mauvais pour les reins

Celle-là je l’entends tout le temps, sûrement l’une des idées fausses les plus communes. La réalité, c’est les protéines ont une très forte association avec l’amélioration de nos os qui permet de diminuer les risques de fractures, et qu’il n’y a aucune association entre une alimentation riche en protéines et des problèmes rénaux sur des personnes en bonne santé.

Les 2 facteurs de risques les plus importants qui peuvent provoquer des insuffisances rénales sont le diabète ou l’hypertension-artérielle.

5-Les aliments faibles ou allégés en graisses sont mieux

Honnêtement, tu as déjà mangé du brie avec 5 % de matière grasse ? J’ai l’impression de manger du carton. Voilà pourquoi les industries de l’agro-alimentaires ajoutent pleins d’autres choses pour compenser le goût.

Qu’est qu’il rajoute ? Du sucre, des sirops de maïs, ou du sucre artificiel comme l’aspartame.

Je reviendrais sur le sucre dans un instant. Mais même si le sucre artificiel n’a pas de calories, on n’est pas vraiment sûr que ce soit bon pour nous.

Dans ces aliments faibles en graisses, on remplace la graisse naturelle saine avec d’autres substances. Qui c’est avec quoi ?

Le meilleur conseil que je peux vous donner c’est d’augmenter vos apports en bonnes graisses dans votre alimentation.

Par exemple :

  • Consommer du poisson comme le saumon, c’est un poisson qui a bon goût, riche en bon gras et sain.
  • Utilisez plus de gras quand vous cuisinez. Quelques cuillères à café de beurre ou d’huile de coco
  • De l’huile d’olive dans vos salades pour enrichir le goût
  • Prenez des compléments à base d’huiles de poisson, en plus cela augmente la mémoire. Ils sont riches en Vitamine D3, Vitamine A et Oméga 3
  • Mangez des oeufs, des noix et de l’avocat
  • Mangez de la mayonnaise et du guacamole (maison)
  • Utilisez de la sauce béarnaise (maison)
  • Mangez du bon fromage
  • Mangez du chocolat noir avec de plus de 85 % de cacao
  • Mangez du bacon (si vous aimez ça)

6-Vous devez manger pleins de petits repas tout au long de la journée

L’idée que nous devrions manger beaucoup de petits repas au courant de la journée est juste basé sur l’idée que nous en avons besoin pour maintenir un métabolisme élevé. Voilà un mythe qui n’a aucun sens.

Oui, il est vrai que manger augmente le métabolisme légèrement pendant que vous digérez, mais ce qui détermine la quantité d’énergie utilisée, ce n’est pas le nombre de repas, mais la quantité totale de nourriture.

Il y a eu pas mal de recherches sur le sujet et qui n’ont jamais permis de renforcer ce mythe. En réalité, non seulement manger pleins de petit repas ne présente aucun sens, en plus d’être difficile à pratiquer de nos jours pour la majorité des gens (et ça l’était déjà pour l’homme des cavernes), mais cela peut être dangereux.

Le fait d’être constamment en état alimenté n’est pas naturel pour le corps humain. En réalité, notre corps est adapté pour des périodes de jeûne de temps en temps. Et nous ne mangions pas autant et dans les mêmes quantités avant.

Quand nous ne mangeons pas pendant un certains temps, notre corps procède a un processus appelé l’autophagie qui consiste à évacuer les toxines de nos cellules, voir les recherches du Pr Yoshinori Ohsumi, Prix Nobel de médecine en 2016.

7-Les glucides doivent être notre plus gros apport calorique

Depuis 30 ans, on nous a habitué à penser qu’il nous fallait avoir une alimentation faible en graisses. Notre corps a besoin d’énergie. Si nous mangeons moins de bonnes graisses, alors nous sommes contraints à manger plus de glucides.

Dans ce type de plan alimentaire, on retrouve d’important apports en graines, de céréales, féculents et sucres, avec peu de bonnes graisses naturelles.

Alors que ce type de plan alimentaire fonctionne bien pour des personnes minces et naturellement “sèches”, mais la grande majorité des personnes qui sont en surpoids ou obèses, ou qui ont des maladies métaboliques comme le diabète, cette quantité de glucides est tout simplement dangereuse.

8-Les huiles végétales et les Oméga-6 sont bons pour nous

D’une manière générale les graisses polyinsaturées sont considérées saines, des études ont prouvé qu’elles diminuent le risque de maladies cardio-vasculaires.

Mais attention, car il y a plusieurs types de graisses polyinsaturées.

Il y a les Oméga-3 et les Oméga-6.

Les Oméga-3 sont des acides gras anti-inflammatoires qui diminuent les risques de problèmes de santé liés aux inflammations. Nous avons besoin à la fois d’Oméga-3 et d’Oméga-6 dans une certaine quantité. Là où il peut y avoir des complications c’est quand le niveau d’Oméga-6 est trop élevé.

Dans notre alimentation moderne, la plus grosse source d’Oméga-6 proviennent de graines modifiés ou d’huiles végétales, comme le maïs, ou le tournesol.

Nous n’avons jamais eu une telle abondance d’Oméga-6 dans notre alimentation. Les recherches ont montré que les Oméga-6 augmente le risque de maladies cardio-vasculaires.

Manger plus d’Oméga-3 ou utiliser des compléments alimentaires avec de l’huile de poisson, mais évitez les graines industrielles et les huiles végétales.

9-Une alimentation faible en glucides est dangereuse

Personnellement, je suis un gros fan, d’une alimentation faible en glucides, c’est en réalité la cure pour de nombreux problèmes de santé dans notre société moderne.

Voilà un encore une idée qui est diabolisé par les experts en nutrition et les lobbies de l’agro-alimentaire. Et pourtant les faits prouvent le contraire :

  • Diminution de la masse grasse
  • Diminution de la pression sanguine
  • Diminution le taux de sucre dans le sang
  • Augmente le taux de HDL, le bon cholestérol
  • C’est une alimentation plus facile à conserver sur le long terme, parce qu’il n’y a pas de restrictions caloriques

Beaucoup d’experts en nutrition vont continuer à faire la promotion d’une alimentation faible en graisse, et cela dure depuis 30 ans et pourtant le surpoids, l’obésité et le diabète n’ont pas arrêté de grimper depuis ces 30 dernières années.

10-Le sucre est “vide” en calories

Il est clair que nous savons que le sucre est dangereux pour la santé. C’est un aliment qui contient beaucoup dele_sucre calories mais qui ne contient aucun nutriment essentiel. Mais ce n’est qu’une petite partie de ce que le sucre peut faire à notre corps.

En réalité, ces aliments que nous mangeons en grande quantité, riches en fructose affectent notre métabolisme et provoque une prise de poids rapide et des maladies métaboliques.

Le fructose est transformé par notre foie et est transformé en graisse qui est sécrété dans le sang. Cela entraine une augmentation des triglycérides et du cholestérol.

 

Cela cause aussi une résistance à l’hormone de l’insuline et de la leptine, ce qui laisse grand ouvert la porte vers l’obésité, le diabète et des maladies métaboliques.

Le sucre créé une réaction biochimique qui nous conduit à manger plus et à grossir. C’est très clairement le pire aliment que nous ayons inventé.

11-Manger des aliments riches en graisse vont nous faire grossir

C’est une idée assez logique, de penser que manger des aliments riches en graisse vous feront grossir. On a tous horreurs de ce truc qui s’accumule sous la peau, alors manger du gras va forcément nous en faire avoir plus, non ?

La vérité c’est que ce n’est pas aussi simple. Même la graisse à plus de calories que les protéines ou les glucides, manger du bon gras ne vous fait pas pour autant grossir.

Bien sûr, tout dépend ce que vous faites. Si vous avez une alimentation riche en glucides ET en graisse, alors oui vous allez prendre du poids (vous le savez déjà), mais pas à cause du gras.

Si vous avez une alimentation riche en bonnes graisses et faible en glucides, vous ne devez avoir aucune inquiétude.

12-Je pense avoir couvert beaucoup de vos questions sur la nutrition

Bien sûr, ce ne sont que quelques réponses aux multiples questions que l’on me pose quand j’évalue l’état de forme d’une personnes pour l’aider à démarrer un programme nutritionnel. Ces 11 idées reçues reviennent souvent dans l conversation et sème le trouble dans l’esprit de la majorité des personnes.

 

Vous avez d’autres questions ? Laissez-les dans les commentaires. Je prendrais le temps d’y répondre.

 

0 Comments